Quand faire rachat de crédit immobilier ?

crédit immobilier 

Le taux d’intérêt ne cesse de connaître une baisse ces dernières années, et cela n’arrange pas les récents propriétaires d’un bien immobilier. La renégociation auprès de l’établissement bancaire est une option, certes. Mais, en espérant bénéficier d’un meilleur taux, beaucoup de propriétaires privilégient le rachat de crédit immobilier. Quel est le bon moment pour procéder à cette opération ?

Comment définir un rachat de crédit immobilier 

Le principe du rachat de crédit immobilier, c’est qu’un emprunteur fait appel à une autre banque pour racheter son prêt en cours. À travers cette opération, il peut tirer plus d’avantages en fixant d’autres conditions de financement plus intéressantes.

 Le rachat de crédit est censé être bénéfique, surtout face aux taux qui n’arrêtent pas de chuter. Le tout est de faire étudier votre dossier de rachat par un expert. C’est crucial, afin que les frais non négociables puissent être couverts par le contrat avec les banques concurrentes. Autrement, le rachat de crédit immobilier perd tous ses avantages.

Le rachat est différent d’une renégociation, car cette dernière consiste à renégocier auprès de votre propre banque afin d’obtenir un intérêt plus rentable. Il reste à déterminer si le rachat de crédit immobilier ou de crédits consommation est rentable dans tous les cas.

Quel est le moment opportun pour faire rachat de crédit immobilier ?

La durée depuis laquelle l’emprunteur souscrit son emprunt n’est pas importante pour définir le bon moment de faire rachat de crédit immobilier. L’important, c’est de se référer à l’échéancier de prêt. Il vous dira le total du montant que vous devez encore à votre banque et le temps de remboursement qu’il vous reste.

Ainsi, il faut choisir le moment où les bénéfices à tirer du rachat sont plus avantageux que son coût. D’ailleurs, faire racheter son crédit n’est pas forcément la solution idéale, tout dépend de votre situation et de votre dossier. Sachez que le rachat est bénéfique, uniquement s’il permet de gagner plus d’argents sur les intérêts et sur les assurances.

Il faut aussi savoir que faire racheter son crédit immobilier engendre un frais de remboursement anticipé. Pour connaître les frais liés à un remboursement anticipé, il faut se référer aux intérêts payés sur les 6 dernières mensualités. Dans le cas où le montant de ce frais n’excède pas les 3 % du montant à rembourser, alors, la facturation du rachat d’emprunt sera amoindrie.

Puis, sachez que votre capital restant dû régresse au fur et à mesure que vous avancez dans le remboursement. Donc, pour faire plus d’économies, il est plus judicieux d’abaisser le taux d’intérêt prématurément. Ainsi, le fait de faire racheter son crédit immobilier durant le premier tiers de la durée est plus avantageux.

Enfin, il faut attendre que le taux devienne plus intéressant avant de faire racheter un crédit immo. Une simulation de rachat de crédits est ainsi essentielle. Avec l’aide d’un simulateur, vous aurez une vue d’ensemble sur les bénéfices et les pertes à tirer de cette opération. Optez pour l’utilisation d’un outil simulateur, car il est efficace pour se faire un avis et pour vous aider dans les démarches à suivre.

Le rachat de crédit immobilier requiert-il une garantie ?

La nouvelle banque vous demandera une garantie quand vous procéderez à un rachat de crédit immo. La garantie peut s’agir :

  • d’un  rachat hypothécaire ;
  • d’un  rachat cautionné.

Avec un rachat de crédit hypothécaire, il y a un regroupement des prêts. La garantie sera un bien immobilier hypothéqué, et ce dernier doit être une propriété de l’emprunteur. Cette alternative requiert l’intervention d’un notaire. Ce dernier fera l’estimation de la valeur réelle du bien immobilier hypothéqué.

Quant au rachat de crédit cautionné, il nécessite l’implication d’un organisme financier. Son rôle sera de porter garant du crédit si jamais l’emprunteur rencontre une difficulté de remboursement. L’évaluation de la caution se réfère au bien immobilier et mobilier de l’organisme. De ce fait, le recours au service d’un notaire est facultatif, voire inutile.

Bref, l’effet d’un rachat de crédit immobilier peut être bénéfique pour l’emprunteur si les avantages sur les intérêts et les assurances sont rentables. Tout de même, il faut bien peser le pour et le contre en procédant à un comparatif d’un rachat et d’une renégociation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *